COMMENT CIRCULER EN INDE

- Voici tous nos conseils pour vous déplacer sans pépins -

Quelque soit la durée de votre séjour, les transports feront partie intégrante de votre voyage et vous vous rendrez vite compte que vous avez le choix. A vous d'appréhender la vitesse à laquelle vous souhaitez vous déplacer, le budget que vous possédez, les rencontres que vous voudriez faire. L'avion, le train, les rickshaws (tuktuk), les taxis et les bus ne vous ferons pas vivre la même aventure. Nous avons largement préféré le train au bus, pour son côté atypique, sa convivialité ou le rickshaws au taxi pour sa rapidité dans les embouteillages, ses prix négociables.

  • L'AVION

Nous avons embarqué lors d'un seul trajet, pour basculer du Nord au Sud de l'Inde et nous n'avons absolument pas été déçu. C'est un moyen de transport rapide et efficace surtout dans un pays grand comme l'Inde, et généralement ON TIME (à l'heure). Nous vous conseillons d'effectuer vos réservations un peu à l'avance car vous ne serez pas surpris si on vous dit que tous les moyens de transports sont ultra-bondés. Nous avons réservé notre vol quelques jours auparavant sur le site GO INDIGO. Prévoyez un enregistrement de 2h jusqu'à 45 min avant le décollage et chaque voyageur à le droit d'emmener 20kg de bagage en soute.

 

Pour le vol Udaipur vers Ernakulam (Kochi, Kerala, Inde du Sud) - 6h avec une escale à Bombay - 157 € /personne

  • LE TRAIN

Le train est de loin le transport que nous avons préféré. C'est le plus folklorique et atypique en même temps. Une expérience à vivre absolument. Pour acheter nos billets, nous nous sommes déplacés en gare à chaque fois. Cela demande du temps et de la patience mais vous aurez le meilleur tarif (pas de frais de réservation). Vous retrouverez les liens utiles en bas de la page pour réserver vos billets de train.

 

Lors de votre première réservation, vous devez maîtriser le langage car il y a jusqu'à 17 classes disponible. Voici les principales :

  • La "First Class AC 1A" est la 1ère classe climatisée avec des compartiments fermés (par une porte) de 2 ou 4 couchettes, c'est la plus coûteuse et celle où vous trouverez la haute classe indienne.
  • La classe "2tier AC 2A" est constituée de compartiments fermés par un rideau. Pour chaque compartiment il y a 4 couchettes d'un côté du couloir et 2 de l'autre. Un peu plus abordable financièrement.
  • La classe "3tier AC 3A" est compartimentée par 6 couchettes d'un côté du couloir et 2 de l'autre mais rien ne ferme les compartiments du wagon. C'est la moins chère des classes climatisées en couchette.
  • Les classes "Executive Chair AC" et "Chair AC" sont climatisées et composées de fauteuils inclinables avec un peu plus d'espace. 
  • La "Second Class" est constituée de sièges en plastique ou en bois. Il y a énormément de monde et il vaut mieux arriver en avance pour être sûr d'avoir une place assise car cette classe est sans réservation de siège donc bon marché. Les bancs sont prévus pour 4 personnes mais on s'y retrouve souvent à 5 ou 6. Elle est à éviter pour des longs trajets car il y a peu de confort
  • La classe "Sleeper" possède des compartiments ouverts de 6 couchettes sur 3 niveaux, sans clim mais avec quelques ventilateurs. Sinon vous n'avez qu'a respirer l'air qui passe a travers les barreaux car il n'y a pas de fenêtres et vous pouvez admirer la campagne et le paysage. C'est celle que nous avons privilégié mais elle est mal réputé pour les vols. Aucun soucis à déclarer pour nous.

Après avoir sélectionné votre classe, vous devrez, pour les classes avec compartiments et couchettes, choisir "Upper", "middle" ou "lower" pour déterminer la hauteur de votre couchette. Nous vous conseillons de cocher la case "Upper" sur le formulaire de réservation car les gens restent assis et squattent la couchette du bas (même ceux qui n'ont pas de billets) et vous ne pouvez pas déplier la couchette du milieu tant qu'il y a des gens assis sur celle du bas. Cela permet de conserver vos sacs en sécurité également. Prévoyez un duvet car si les ventilateurs tournent la nuit vous pouvez avoir froid.

 

Partage de notre expérience :

Nous avons voyagé la plupart du temps la nuit en "Sleeper Class" en cochant "Upper seat". C'est une des classes les moins chère, on économise une nuit en Guest house et du temps pour visiter dès le lendemain.

C'est fatiguant car les nuits sont courtes, bruyantes et parfois bizarre quand des indiens s'invitent dans ton lit ou te pincent les fesses. Il fait chaud malgré les ventilateurs et ça ne sent pas toujours bon mais c'est exactement comme ça que nous l'avions imaginé, nous nous y sommes faits très rapidement. Nous avons voyagé une fois en "Second Class" où nous n'avions pas de repas et une famille indienne a impérativement tenu a ce qu'on mange avec elle. C'est dans cette même classe que Chloé a eu une discussion en langage des signes avec une indienne concernant le mariage, les bagues de fiançailles et les bengals. Le voyage en train en Inde permet des partages incroyables ! 

 A SAVOIR :

  • N'hésitez pas a demander si c'est votre arrêt lorsque le train se stoppe car les stations ne sont pas toujours annoncées et quand elle le sont on ne comprend pas grand chose, c'est souvent en Hindi.
  • Attention, les vols dans les gares ainsi que dans les trains sont fréquents. Nous avions cadenassé nos backpacks en dessous de la couchette la plus basse puis conservé un petit sac a dos qui nous servait d'oreiller dans lequel on avait disposé tous nos éléments de valeurs et papiers.
  • Le livre d'information "Trains at a Glance" (45 Rps) est disponible dans toutes les gares et kiosque. Il indique les horaires de départ, les numéros des trains, les gares desservis et deviendra un vrai ami pour organiser vos déplacements sans devoir vous déplacer à la gare pour récolter les bonnes informations.
  • Vous pouvez manger et boire à bord du train, des hommes passent toute la nuit en criant le nom des repas qu'ils ont à vendre, ou encore "pani, pani, water" (eau) et surtout "chaï" "chaï" le fameux thé.
  • Si vous choisissez de voyager en classe "AC" (air conditionned, climatisée), apportez un gilet car les climatisation fonctionnent à plein régime et ne sont pas régulées par un thermostat.
  • LES BUS

Nous avons pris le bus plusieurs fois pour rallier une ville à une autre, comme entre Munnar et Bangalore, en bus "Ordinary" et de nuit. Nous avons passé 17h dans ce bus avec uniquement 2 pauses dont un arrêt imprévu de 4h car le chauffeur s'endormait au volant. C'est notre plus long voyage en bus pendant notre traversée du monde.

 

Vous l'avez compris, les voyages en bus ne sont pas de tout repos mais c'est le moyen le plus économique pour se déplacer sur des "moyennes" distances. Les compagnies publiques et privées offrent des bus “ordinaires” (ordinary), “semi-deluxe”, “deluxe” et “super deluxe”. Mais il n'y a "Deluxe" que la dénomination...

 

Les bus ordinaires sont très prisés en Inde car bons marchés. Ce sont de vieux véhicules raccommodés, bringuebalants, mais le voyage est très drôle (sauf pour le dos). Ils ne sont pas vraiment confortables et souvent bondés. Les réservations sont compliquées en ligne, vous devrez vous déplacer à la "bus station" (gare routière) du coin. C'est ici que commence l'aventure. Vous pouvez toujours demander à votre guest house des informations, généralement ils maîtrisent le sujet "bus" pour tous leurs déplacements. Les autres types de bus comportant les mentions "deluxe" ne veulent pas dire que vous serez dans un bus de "luxe", C'est seulement qu'ils ne s'arrêtent pas aux 4 coins de la rue pour faire monter des passagers. Vous pouvez les réserver en ligne ou dans une agence mais tout dépend de votre budget car des frais de commission s'appliquent.

 

Les trajets en bus de nuit sont généralement déconseillés dû aux endormissements des conducteurs et aux risques sur la routes (vitesse, loi du plus gros avec les camions, animaux qui traversent). Nous avons pris le bus plusieurs fois de nuit, sans aucun problème. Cela permet d'économiser une nuit et du temps pour les visites même si après 17h, vous risquez d'être un peu fatigués...

  • LES RICKSHAWS

Prendre un rickshaw, plus communément appelé tuk-tuk, est le moyen le plus facile et le plus rapide de se déplacer sur les courtes distances. La course ne sera pas chère mais vous serez plus exposé à la pollution ou la chaleur que dans un taxi (pensez à vous équiper d'un foulard pour vous protéger le nez et la bouche mais aussi de boules-quies si vous êtes sensibles des oreilles car le klaxonne chauffe).

 

Tout le monde utilise les rickshaws en Inde, ils sont ultra populaires. De l'écolier à l'employé en passant par des marchandises, la notion de surcharge n'existe pas ici ! En ville, il est le moyen de transport privilégié des voyageurs. C'est celui qui pourra se faufiler partout même dans les embouteillages. Pensez bien à négocier et a fixer le prix avant de monter. N'hésitez pas à vérifier le nombre de kilomètres annoncés par le chauffeur (sur MAPS ME par exemple) et à diviser le prix par deux. Négocier fait partie du jeu et vous verrez que votre chauffeur qui ne manque pas d'humour, baissera rapidement son prix avec un grand sourire. 

  • LA LOCATION DE VOITURE

Il s'agit là de la plus grosse épreuve que de conduire une voiture (ou pire une moto), surtout si vous êtes novice. La circulation en Inde est très dense et assez "désorganisée" surtout dans les grandes villes. De plus si vous louez une voiture vous devrez la ramener au même endroit, ce n'est donc pas le plus pratique.

Les tarifs de location sont en moyenne aux alentours de 1000 Rps à la journée et comptez 2500 Rps à la semaine. C'est assez cher et pas toujours sécurisant. Si vous choisissez cette option, nous vous conseillons de prendre les services d'un chauffeur.

  • LES TAXIS

Ils sont, jaune et noir dans la région de Delhi, jaune ou blanc suivant les autres états. Vous pouvez les arrêter en faisant un signe de la main, en général, sauf dans certains états ou il y a une station de taxi où vous devrez vous déplacer. Ils sont équipés d'un "meter" (compteur) mais il est parfois difficile d'obtenir la mise en route de celui-ci. Si c'est le cas, n'hésitez pas à descendre et à trouver un autre taxi qui acceptera.

En sortie de gare ou d'aéroport vous pouvez pré-payer un taxi, vous serez sûr de ne pas vous faire avoir mais le prix est quand même beaucoup plus élevé.

Passez plutôt quelques minutes à négocier un taxi ou un rickshaw à l'extérieur de la gare, c'est aussi ça le charme de l'Inde.

  • LES CHAUFFEURS PRIVES

Nous avons fait appel à un chauffeur pour une excursion au départ d'Udaipur comprenant la visite de Ranakpur Temple et Kumbhalgarh Fort pour 2500 Rps la journée, plutôt cher pour la vie locale. Mais pour une fois, nous étions dans une voiture confortable avec climatisation et un chauffeur. Si vous choisissez quelqu'un qui parle bien anglais, il pourra répondre à toute vos questions concernant le pays, les coutumes et traditions, les religions...

Malgré la somme déboursée nous avons apprécié la balade. C'est assez reposant de se faire conduire toute une journée. Seule bémol, le midi il nous a déposé dans un restaurant très touristique... trop touristique alors que nous lui avions demandé un restaurant local et typique voire même de manger au bord de la rue. Il souhaitait toucher sa commission habituelle... N'hésitez pas à dire non tout simplement.

  • AUTRES MOYENS DE TRANSPORT

Dans certaines villes, des attelages tirés par des chevaux circulent encore. Nous n'en avons pas testé.

Les rickshaws à pédales (cyclo-pousse) sont une alternative. Ce sont souvent des gens plus pauvres, dans l'incapacité d'acheter un auto- rickshaw. L'effort est très physique, un pourboire est donc le bienvenu.

Delhi dispose d’un métro que nous avons utilisé pour visiter la ville. Simplicité et autonomie assurée.

Nous avons testé le "STOP" par 3 fois et les rencontres étaient géniales. Ce n'est pas très réputé mais ça vaut le coup d'essayer.

Si vous souhaitez voyager en toute indépendance et profiter au maximum du paysage, vous pouvez louer un vélo pour environ 50 Rps par jour.

 

BON A SAVOIR :

  • Maîtrisez votre trajet pour éviter d'être alpagué trop souvent. Sachez ou vous désirez aller et n'acceptez pas trop facilement l'aide spontanée. C'est ainsi que nous nous sommes retrouvés pendant une demi journée à chercher la gare de Delhi, à faire 15 Kms à pieds et à visiter une dizaine d'agence aussi fausses les unes que les autres.
  • Toutes les courses de Rickshaws ou de taxi sont à négocier avant de monter, pensez à les diviser par 2. L'inde révélera vos talents de commerçants.
  • Vitesse moyenne d'un bus en Inde, 30km/h.Celle d'un train, 50km/h. Alors, prenez un bouquin avec vous et armez vous de patience.
  • Achetez vos tickets de train directement dans la gare. Ne vous arrêtez pas dans les agences aux abords de la gare ou en ville, vous paierez des tickets 3 à 4 fois plus cher que la normale. On vous dira que le train est bondé et qu'il faut acheter un ticket "Tatkal" (ticket spécial lors des vacances, jours fériés, pèlerinage important). Allez dans la gare, et cherchez le ITB (International Tourist Bureau), souvent situé aux étages, pour réserver votre ticket. Malgré ce qu'on vous dira, il existe réellement, il est ouvert et n'a pas brûlé. Bonne recherche !

LIENS UTILES

 

Si vous recherchez un vol interne :

www.airindia.com

www.goindigo.in

www.goair.in

www.jetairways.com

www.yatra.com

 

Si vous recherchez la meilleure option de trajet et voulez faire une réservation en ligne :

www.makemytrip.com

www.cleartrip.com

 

Pour tout savoir sur le train en Inde (classes, sièges, repas... avec photos) :

www.seat61.com

 

Pour trouver votre train, connaître les horaires :

www.indianrail.gov.in

www.enquiry.indianrail.gov.in

 

Pour réserver un bus (plutôt de classe luxe ou deluxe) :

www.redbus.in

 

Si vous voulez louer une voiture :

www.indiarentacar.com

www.avis.co.in

www.ecorentacar.com

Écrire commentaire

Commentaires: 0